Skip to content

10 symptômes de stress chez les hamsters

30 novembre 2021

Les hamsters paniquent facilement. Lisez ici comment vous pouvez reconnaître le stress chez votre hamster et comment vous pouvez l’aider. Reconnaître le stress et l’anxiété est très important pour un propriétaire de n’importe quel animal. Découvrez ci-dessous quels symptômes peuvent apparaître chez les hamsters : vous devez absolument les connaître.

stress hamster

Signaux de stress typiques

Les signaux suivants montrent que le hamster est stressé brièvement ou en permanence. Si vous observez ce comportement chez un hamster, vous devez faire attention. Voici les 3 symptômes les plus habituels.

  1. Hyperactivité : les hamsters stressés ont tendance à être constamment hyperactifs. Il est peu probable qu’ils soient calmes et sereins dans leur cage. Ils peuvent bouger constamment, courir sur leur roue très rapidement, être plus nerveux ou alertes que d’habitude, grimper sur les barreaux de leur cage et même réduire leurs heures de sommeil quotidiennes. C’est un signe clair que l’animal a beaucoup de tension refoulée : il a besoin de la relâcher pour retrouver son équilibre. Si le rongeur ne dispose pas d’un environnement enrichi lui permettant de dépenser son énergie et d’évacuer ses tensions de manière positive (en jouant et en faisant de l’exercice, par exemple), il peut présenter de nombreux problèmes de comportement, tels que la destructivité, l’agressivité et les stéréotypies.
  2. Comportements inhabituels : Tous les hamsters ont besoin de vivre dans un environnement enrichi pour exercer leurs capacités physiques, cognitives, émotionnelles et sociales. Si le rongeur est soumis à une routine sédentaire dans un environnement non stimulant, il essaiera de dépenser son énergie par d’autres moyens. Ceci le ménera à adopter certaines habitudes inhabituelles, voir dangereuses. L’une des habitudes inhabituelles associées au stress chez le hamster est de ronger les barreaux de sa cage. Ce comportement est dangereux pour sa santé.
  3. Comportements stéréotypés : pour tenter d’évacuer la tension accumulée dans son corps, le hamster peut effectuer certains mouvements et actions de manière compulsive et répétitive. C’est ce que l’on appelle des « stéréotypies ». Par exemple, il se gratte constamment, il ronge sans cesse, il tourne plusieurs fois autour de son axe, il se toilette constamment le corps, etc. Dans les cas les plus extrêmes, ces comportements conduisent à l’automutilation, car le hamster peut provoquer des plaies et des lésions en se grattant ou en se mordillant de manière incessante, ce qui le rend plus vulnérable aux abcès et aux infections. Il est essentiel d’être vigilant pour identifier ces comportements compulsifs avant qu’ils n’entraînent d’autres complications de santé.

Autres symptômes

Les signaux suivant sont moins habituels mais peuvent aussi être liés au stress.

  1. Engourdissement : Le hamster a peur. Si possible, sortez-les de la position effrayante. Le hamster peut également présenter ce comportement lorsqu’il est ramassé.
  2. Aiguiser les dents : le hamster est menaçant car il se sent lui-même menacé.
  3. Yeux grands ouverts / fourrure frisée : Le hamster a très peur.
  4. Agressivité accrue : Le hamster peut ne pas se sentir bien ou ne pas être à l’aise, faites attention à vous.
  5. Se serrer les uns contre les autres : Les animaux qui se couchent ensemble sont effrayés. Les hamsters détendus se couchent généralement seuls, sans contact physique avec leurs congénères.
  6. Griffures et morsures de fourrure : Si un hamster se gratte fréquemment, bien que le vétérinaire ne puisse pas en trouver la cause, cela peut être le signe d’un stress constant. Ici aussi, observez le comportement pendant la journée et même plusieurs jours.
  7. Perte d’appétit / diarrhée : S’il n’y a pas de maladie, examinez attentivement le comportement et consultez un vétérinaire.

Ce qui fait peur aux hamsters

Les hamsters s’expriment souvent différemment selon ce que nous pourrions nous attendre par leur langage corporel et vocal. De plus, les hamsters ont un caractère et une personnalité unique. Ainsi, ce qui est ressenti comme désagréable ou agréable peut varier fortement d’un animal à l’autre.

Alors que certains hamsters aiment être caressés et soulevés, d’autres le vivent comme une menace. Surtout lorsqu’ils sont saisis par le haut, leur instinct leur dit qu’ils deviennent une proie.

Rapaz Ave Fauna - Foto gratis en Pixabay
Les rapaces sont un prédateur naturel des hamsters

Les signaux de stress tels que la fuite, la torpeur, les grands yeux et les roucoulements indiquent que le hamster a peur. Et ce n’est pas parce que le hamster est à l’aise, mais parce qu’il est effrayé et il décide de rester immobile sur votre bras.

Les hamsters effrayés devraient être régulièrement accueillis doucement et caressés pour qu’ils se rendent compte que rien ne se passe. Ils font ainsi des expériences positives avec vous. Ils doivent associer votre présence à un moment agréable. Mais n’en demandez pas trop ou trop vite au hamster, procédez avec précaution et lentement.

Le stress au sein du groupe

Bien que nous déconseillons l’élevage de hamsters à plusieurs dans une cage, ceci est possible dans certains cas. Si vous avez une cage partagée entre deux ou plus de ces rongeurs, observez quotidiennement le comportement des animaux.

Les hamsters (qu’ils soient nains ou dorés) peuvent être stressés, et non pas seulement comme les humains. Cela peut également se produire entre congénères au sein d’un groupe de rongeurs. Par exemple lorsqu’un animal est « harcelé » pendant une longue période. Les autres (ou un animal plus fort) le chassent des abris ou de l’endroit où il mange.

Si votre hamster ne se défend pas et qu’il n’y a donc pas de bagarres évidentes, il est difficile d’évaluer si l’un des hamsters est harcelé et stressé en permanence.

Soyez attentif dès qu’un hamster perd du poids ou ne se montre presque plus. Un stress social permanent affaiblit son système immunitaire et peut par exemple favoriser des troubles digestifs ou une infestation d’acariens. En cas d’urgence, un individu discordant doit être séparé immédiatement du groupe.

Détection précoce du stress et de l’anxiété

Pour éviter beaucoup de détresse aux rongeurs, vous devriez reconnaître le plus rapidement possible les situations de stress et de peur. Essayez d’enrichir la cage de votre animal avec un grand enclos pour hamsters, de nombreuses maisonnettes, une roue de bonne taille etc. Vérifiez aussi que la taille de la cage soit suffisante selon l’espèce que vous tenez.

Il est aussi intéressant d’organiser des sorties en dehors de la cage soit avec un enclos soit avec une boule de hamster. Finalement, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire en cas de doute.

Laisser un commentaire